Coaching de dirigeants, Développement personnel, Executive coaching, Leadership

L’intelligence émotionnelle au service de votre réussite !


L’aptitude émotionnelle détermine comment nous exploitons nos talents naturels et nos aptitudes intellectuelles. Alors que le quotient intellectuel est peu modifiable par l’expérience ou l’éducation, les aptitudes émotionnelles se travaillent et peuvent se développer avec l’âge.

Le fait qu’un étudiant soit parmi les meilleurs de sa classe ou qu’il ait un quotient intellectuel très élevé ne montre pas nécessairement qu’il est apte à affronter les épreuves de l’existence ni à saisir et transformer les opportunités qui se présentent à lui. L’intelligence émotionnelle est donc aujourd’hui reconnue comme un réel facteur de réussite, tant au plan personnel que professionnel. Les diplômes ainsi que le quotient intellectuel ne permettent plus de prédire le succès d’un individu.

Les théories cognitives n’expliquent pas non plus pourquoi certains semblent avoir un talent inné pour les affaires ou pourquoi d’autres savent garder leur calme et rester sereins devant les obstacles de la vie. Dans son livre intitulé « Emotional Intelligence » publié en 1995, Daniel Goleman, professeur de psychologie à Harvard a mis en évidence l’idée selon laquelle la gestion de nos émotions joue un rôle important dans notre réussite sociale et notre bien-être. Daniel Goleman prend en exemple dans son ouvrage le témoignage d’un manager du centre de recherche de la société américaine de télécommunication AT&T. Goleman demande au manager de classer ses meilleurs ingénieurs. Le manager lui répond qu’il ne s’agit pas de ceux ayant le QI le plus élevé, mais de ceux dont les e-mails reçoivent une réponse. La manager développe en mettant en avant le fait que les meilleurs ingénieurs  savent travailler en équipe, sont appréciés auprès de leurs collègues et plus susceptibles d’obtenir la coopération dont ils ont besoin pour atteindre leurs objectifs. A l’inverse, dit-il, les génies sont souvent socialement maladroits et isolés au sein de l’équipe et de l’entreprise dans sa globalité.

Savoir actionner les leviers émotionnels adéquats à des moments précis peut donc s’avérer efficace dans bien des situations.  Pour cela, nous devons développer et intégrer les compétences associées autour de trois grands axes : la connaissance de soi, la motivation personnelle et la capacité à comprendre l’autre.

1. La connaissance de soi

C’est notamment la capacité de prendre conscience de nos talents naturels, préférences et ressources. En reconnaissant nos ressentis et leurs effets sur nous-même et les autres, on apprend à reconnaître nos forces et limites, ce qui nourrit l’estime de soi et notre puissance intérieure. Se connaître c’est aussi être capable de gouverner nos émotions et nos pulsions et de les adapter aux différentes situations.

Cette connaissance de soi nous permet également de travailler sur un deuxième axe essentiel: la motivation.

2. La motivation personnelle

Cette compétence émotionnelle est indispensable dans l’atteinte de nos objectifs. Elle se traduit par l’engagement face à soi-même ou face aux objectifs d’un groupe. La motivation est également source de créativité, de prise d’initiative et d’un élément primordial à la réussite de tout projet : la ténacité.

3. Savoir ressentir les émotions des autres pour mieux gérer nos relations humaines

Les personnes empathiques sont plus réceptives aux signaux subtils liés aux besoins et désirs d’autrui. Il s’agit des compétences en lien avec la compréhension d’autrui, c’est-à-dire la capacité de capter les sentiments et éprouver un intérêt réel pour leurs préoccupations. Etre capable d’identifier les besoins et les limites d’autrui et stimuler leurs capacités. Cette maîtrise des relations humaines permet de mieux gérer les changements, cultiver des relations stables ou encore de résoudre des conflits.

En conclusion, nos émotions négatives engendrent trop souvent des conséquences dévastatrices sur nos vies, d’où l’importance d’apprendre à les maîtriser. L’intelligence émotionnelle devient une nouvelle compétence managériale décisive que chacun est en mesure de développer à des fins aussi bien professionnelles que personnelles. Pour mettre l’intelligence émotionnelle au service de votre réussite vous devez d’abord travailler sur vous-même, apprendre à passer d’un mode émotionnel à l’autre selon les circonstances, et intégrer cette nouvelle aptitude dans votre système décisionnel.

Maxime Coignard

Coach professionnel & Entrepreneur

http://www.diadem-coaching.fr

Cet article est la propriété de DIADEM©

Emotional-Intelligence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s